LA RACE DU CHEVAL FRISON

La race du cheval Frison

Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur un cheval plutôt connu. Il s’agit évidemment du cheval frison. Vous avez sans doute déjà aperçu sa belle robe noire dans des films ou dans des cirques. Mais je suis sûr que vous ignorez les particularités qui font le charme de cet race.

Afin d’y remédier, nous aborderons ses origines. Ensuite, nous nous concentrerons sur ses caractéristiques, mais aussi sur son caractère. Puis nous verrons dans quelles disciplines équestres, retrouver ce cheval.

C’est parti, en selle !

La race du cheval Frison : Ses origines

Le frison : le meilleur ami de l’Homme ?

Ce cheval est le seul survivant des premières espèces indigènes d’Europe occidentale. Tout au long de l’histoire, le cheval frison a prospéré dans des environnements variés. Il a d’abord séduit les chevaliers grâce à sa force et sa capacité à porter un poids important, sans le gêner dans ses déplacements. Le frison a été employé comme cheval de guerre par les troupes qui combattaient avec les armées romaines, puis par les chevaliers et les croisés, et ce jusqu’au Moyen-Orient.

Cette race était appréciée pour sa souplesse et son agilité, notamment dans les écoles d’équitation de Paris et d’Espagne au 15e et 16e siècle. Au Moyen Âge, il était surtout employé par les chevaliers. Mais c’est aux 18e et 19e siècles que le frison s’est fait connaître comme cheval de trot sur de courtes distances. Il était si bien adapté, qu’au 18e siècle, il donna naissance aux courses de trot sur de courtes distances (320 mètres).

Le cheval frison au bord de l’extinction

Malheureusement, lorsque les machines ont pris le relais des tâches agricoles et que les voitures sont devenues plus facilement accessibles, le cheval frison a commencé à s’éteindre. Le nombre de chevaux enregistrés est tombé en dessous de mille, ce qui a menacé l’avenir de la race pendant un certain temps. Heureusement une poignée d’éleveurs hollandais, ont sauvé le frison de l’extinction.

Pour garantir la qualité de la race, les éleveurs doivent suivre des normes strictes telles qu’une sélection rigoureuse, des tests de performance et une catégorisation. Le « Friesch Paarden-Stamboek » (registre du cheval français, ou FPS) existe depuis 1879. Les chevaux frisons, qu’ils soient pur-sang ou croisés, ont été enregistrés jusqu’en 1943.

L’utilisation du cheval frison a été explorée sous de nouvelles formes. Ce cheval est maintenant utilisé pour une multitude de tâches, y compris l’attelage, l’équitation de plaisance. Ces dernières années, le cheval frison a obtenu de très bons résultats dans les compétitions de dressage.

En ce début de XXIe siècle, l’avenir de cette race historique semble prometteur. Cependant, il est essentiel que les lois, les règlements et les normes strictes du SPF soient respectés afin de préserver la pureté de la race. Le frison des temps modernes a eu sa part de célébrité, apparaissant dans des films tels que Lady Hawke, Entretien avec un vampire, Sense and Sensibility, Emma, Disney’s Tall Tales et Le Masque de Zorro.

La FPS est une organisation à but non lucratif qui enregistre les chevaux frisons de pure race et promeut l’avenir de la race. La Friesian Horse Association of North America (FHANA) est le représentant nord-américain du registre néerlandais. Des juges qualifiés du registre d’origine aux Pays-Bas examinent et notent tous les chevaux. Ce système de classement strict contribue à l’amélioration de la qualité de l’élevage. Les chevaux sont jugés, entre autres, sur leurs capacités athlétiques, leur conformation et les caractéristiques de leur race.

Il reste néanmoins peu connu dans certaines régions du monde, comme aux États-Unis. Cependant, l’intérêt pour cette race ne cesse de croître.

Le cheval Frison

Caractéristique du cheval Frisson

C’est une espèce forte et robuste. Il peut être très lourd. Certains exemplaires pesant jusqu’à une tonne. Malgré cela, le cheval frison typique pèse entre 600 et 900 kg et mesure entre 1,60 et 1,70 mètre au garrot. L’espérance de vie d’un frison se situe généralement entre 25 et 30 ans.

Le frison est un animal noble, doté d’une personnalité douce et volontaire, d’une intelligence et d’une force, distincte. Les chevaux sont généralement noirs, avec une longue crinière et une queue ondulée, ainsi que des fétus (également appelés plumes) sur les jambes. À l’exception d’une minuscule étoile blanche sur le front, aucune marque blanche n’est autorisée. Les Frisons ont une petite tête noble, un cou arqué et un style unique qui comprend un mouvement exagéré des jambes et un arrière-train fort. Leurs déplacements sont hauts et orientés vers l’avant.

Caractère du Cheval Frisson

Ce qui est super avec ce spécimen c’est qu’il possède un tempérament enjoué, doux, et n‘est pas facilement effrayé. Il est désireux de plaire et intelligent, ce qui le rend facile à dresser. En effet, son esprit vif lui permet d’apprendre facilement des tours. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on le retrouve régulièrement dans les spectacles équestres. De plus, c’est un animal travailleur, qui est particulièrement docile, délicat et gentil. Ils peuvent toutefois être sensibles, et il est important de les éduquer avec des mains expertes pour éviter qu’ils ne deviennent gênants. Ils sont dévoués à leurs maîtres et peuvent développer des relations profondes avec eux. Il est donc très important de bien se renseigner avant d’en faire l’acquisition.

Le cheval frison et ses disciplines équestres

Cette race fut d’abord utilisée pour l’attelage. Mais de nos jours, ils sont employés dans un certain nombre de disciplines, comme dans le dressage, l’équitation de randonnée et comme cheval de cirque. Ils sont extrêmement populaires dans les films et les émissions de télévision, notamment quand ceux-ci sont fantastiques ou historiques.

En général, le frison est mieux adapté au dressage de niveau inférieur. En effet leur cou qui est haut placé, fait qu’il est difficile pour le cheval d’atteindre l’exigence du jury. Mais c’est surtout la taille de ses poumons qui l’empêche de concourir à des compétitions de haut niveau. C’est-à-dire qu’il possède un souffle inférieur à celui de ses congénères.

Et voilà, il me semble que nous avons vu tous les points importants. J’espère vous avoir transmis la même passion que j’ai pour ce cheval, qui j’en suis sûr n’a pas fini de nous surprendre.

Vous aimerez surement :
LE PUR-SANG ARABE : ORIGINE, CARACTÈRE ET DISCIPLINES
LE MYTHE DU CHEVAL PÉGASE
COMMENT MONTRER SON AMOUR DES CHEVAUX ?