L’ARTHROSE CHEZ LE CHEVAL

arthrose chez le cheval

Une des maladies courantes qui touche les animaux est l’arthrose chez le cheval. En effet, arrivé à un certain âge, les animaux peuvent souffrir de certaines maladies, notamment de l’arthrose. Pour le cheval, les symptômes peuvent survenir à partir de 15 ans. Certes, cette maladie est fréquente. Cependant, elle n’est pas une grande fatalité. Pour connaître ses causes, ses symptômes, ses traitements ainsi que ses préventions, vous pouvez lire ces quelques lignes.

L’arthrose chez le cheval, c’est quoi ?

L’arthrose est aussi appelée ostéo-arthrose. Il s’agit d’une maladie des articulations. L’arthrose chez le cheval se définit par une détérioration d’une ou plusieurs articulations. Généralement, cette maladie est due par le vieillissement de l’articulation. Les articulations les plus touchées sont celles des genoux, des boulets ou encore des jarrets.

La dégradation de ces articulations du cheval lui cause des douleurs chaque fois qu’il se déplace. Sachez cependant que l’arthrose ne touche pas seulement les vieux chevaux. Cette maladie peut aussi toucher de jeunes chevaux.

Comment savoir si votre cheval est atteint de l’arthrose ?

Il existe divers moyens pour connaître si votre cheval est atteint de l’arthrose. Le signe le plus récurrent est une boiterie marquée sur sol dur. Celle-ci peut s’améliorer au fur et à mesure que le cheval échauffe ses articulations. Il y a aussi la flexion dynamique positive.

Pour les autres signes, vous pouvez noter l’existence d’une boite à froid avant tout effort, d’une articulation chaude ou gonflée, d’une douleur suite à la manipulation d’une articulation ou encore d’une raideur sur l’un des segments du corps. Il peut aussi y avoir des craquements lors de la mobilisation d’un membre.

Outre les articulations des genoux, des boulets ou des jarrets, la jonction thoraco-lombaire peut aussi être atteinte par l’arthrose.

Pour confirmer vos différents doutes sur la présence ou non de la maladie, il est toujours prudent de consulter un vétérinaire. Celui-ci effectue des diagnostics. Pour ce faire, il peut procéder à une radiographie, à une échographie ou encore à une arthroscopie. Dans le cas où il y a bel et bien une arthrose, il avance les traitements adéquats pour soulager la douleur du cheval.

Qu’est-ce qui provoque l’arthrose chez le cheval ?

L’arthrose chez le cheval n’est pas seulement due par l’âge. Il existe aussi d’autres facteurs qui sont à l’origine de cette maladie. Découvrez-les.

L’âge

Le premier facteur de l’arthrose chez le cheval est son âge. Sachez que plus il vieillit, plus son cartilage se fragilise. De ce fait, l’arthrose est plus sévère chez un sujet âgé.

Les défauts d’aplombs

Lorsqu’il y a une déformation des aplombs, le cheval est plus sujet à l’arthrose. En effet, cela engendre une mauvaise répartition des pressions au niveau cartilage. Parmi les mauvais aplombs, il y a les chevaux panards ou cagneux, les chevaux aux pâturons trop longs et bas-jointés ou très droit-jointés et les déviations angulaires (le varus ou valgus).

La malformation ou le mauvais entretien du pied du cheval

Un cheval est aussi plus susceptible à l’arthrose lorsqu’il a un pied trop haut par manque d’entretien ou suite à une malformation. C’est aussi le cas pour un cheval qui a un trop long. Dans ces cas, l’axe inter-phalangien est modifié et conduit à la survenance de cette maladie articulaire.

Une mauvaise croissance

Pendant la croissance du cheval, un défaut d’ossification peut entraîner un détachement d’un fragment osseux dans l’articulation. Cela peut causer l’arthrose au fil du temps et au fil du travail du cheval.

Une inflammation suite à un traumatisme

Les traumatismes articulaires, comme l’entorse, peuvent provoquer l’inflammation de l’articulation. Plus l’articulation reste distendue, plus les chances d’attraper l’arthrose sont élevées. En effet, l’inflammation de l’articulation, l’étouffement du cartilage et la détérioration de la membrane synoviale vont provoquer l’arthrose.

La fatigue

La fatigue est aussi un autre facteur de l’arthrose chez le cheval. En effet, un excès de travail peut provoquer une hypertension de l’articulation ainsi que sa détérioration. De la même façon, une préparation insuffisante du cheval avant un effort (course) peut aussi entraîner sa fatigue, sa blessure ou une arthrose.

Le surpoids

Un surpoids chez le cheval peut aussi entraîner une arthrose. En effet, les articulations du cheval ne peuvent plus supporter son poids, provoquant ainsi la détérioration du cartilage. Dans ce cas, il est conseillé de bien nourrir le cheval pour éviter cela.

Comment traiter l’arthrose chez le cheval ?

Il existe divers moyens pour soulager la douleur du cheval souffrant d’arthrose. Avant tout, le mieux est de prévenir la maladie en agissant sur les diverses causes. De ce fait, il faut éliminer tout ce qui peut faire progresser la maladie. Pour soulager la douleur, il est conseillé d’utiliser de la ferrure. Cela permet de limiter les contraintes sur l’articulation du membre du cheval. D’un autre côté, pensez aussi à faire travailler le cheval régulièrement et raisonnablement. Les repos stricts ne sont pas de bonnes idées.

Vous aimerez aussi :
LA RACE DU CHEVAL FRISON
QUELLES DIFFÉRENCES ENTRE UN CHEVAL ET UN PONEY ?
LA RACE DU CHEVAL LIPIZZAN